Vous êtes ici : Accueil Recherche de provenance … Qui sommes nous?

Qui sommes nous?

Direction du Projet

 

ProfAndreasMehler

Prof. Dr. Andreas Mehler

Domaines de recherche

Partage de pouvoir après des accords de paix, conflits violents, prévention des crises, l'État et le statut d'État, la politique africaine de l'Allemagne et de la France

Régions prioritaires: Afrique centrale et occidentale

 

ProfDieterSpeck

Prof. Dr. Dieter Speck

Domaines de recherche

Histoire régionale de l'Allemagne du Sud-Ouest avec un accent sur la fin du Moyen Âge et le début de la période moderne, en particulier sur l'histoire des provinces autrichiennes antérieures et l'histoire universitaire.

 

ProfUrsulaWittwerBackofen

Prof. Dr. Ursula Wittwer-Backofen

Domaines de recherche

Anthropologie médico-légale, bioarchéologie, estimation de l'âge du squelette, santé globale, histoire de la santé, facteurs de risque néonatals, croissance et développement.

Thème de liaison : Variabilité biologique de l'homme dans son environnement naturel et culturel.

 

Chercheuses

 

AnnaLagia

Anna Lagia

Domaines de recherche

Anthropologie biologique, bioarchéologie, paléopathologie, taphonomie, pratiques mortuaires, inégalité, niveau de vie

 

HelenaSeidel

Helena Seidel

Domaines de recherche

Histoire de l'anthropologie biologique, théories du racisme, histoire de la médecine

 

 

 

Institutions Associées

 

Africa Centre for Transregional Research (ACT)

L'Africa Centre for Transregional Research (ACT) de l'Université de Fribourg-en-Brisgau accueille des chercheuses et chercheurs africain-e-s et vise à établir une image différenciée de la réalité africaine dans la sphère publique. Il est un centre de compétence, de service et d'information pour les études africaines d'Europe dans les domaines de l'enseignement, de la recherche et de l'innovation. Ayant la réciprocité de recherche comme fil conducteur, l'ACT établit une nouvelle forme de coopération entre les chercheuses et chercheurs allemand-e-s, européen-ne-s et africain-e-s.

Anthropologie Biologique

L'anthropologie biologique traite de l'homme en tant que partie vivante de la nature dans sa dépendance à l'égard de ses prédispositions génétiques ainsi que des facteurs environnementaux modificateurs. L'anthropologie biologique peut être alors définie comme l'étude de la "variabilité biologique de l'homme dans son étendue temporelle et spatiale". L'axe de recherche de l'anthropologie biologique à Fribourg-en-Brisgau est l'anthropologie médico-légale, qui traite de l'identification des personnes vivantes et des restes humains. Cela inclut également la recherche de provenance, à laquelle l'anthropologie biologique contribue depuis de nombreuses années pour élucider l'origine et l'acquisition des crânes historiques conservés dans la collection Alexander Ecker.

Arnold-Bergstraesser-Institut (ABI)

L'Institut Arnold Bergstraesser (ABI) est l'un des plus importants instituts de recherche en Allemagne dans les domaines de la recherche régionale comparative et des études transrégionales. En tant qu'institution de recherche indépendante et sans but lucratif, l'Institut coopère avec l'Université de Fribourg-en-Brisgau. L'Institut a été fondé en 1960 et ses origines remontent à Arnold Bergstraesser, alors professeur de sciences politiques et de sociologie à l'Université de Fribourg-en-Brisgau.

Archives Universitaires et Uniseum

Les Archives Universitaires sont l'institution centrale responsable des documents de l'université et des hôpitaux universitaires. Les archives enregistrent, évaluent et reprennent le matériel écrit de valeur durable de toutes les institutions de l'université. En outre, les archives collectent des documents provenant d'institutions associées à l'université, d'associations, de legs de membres de l'université et établissent des collections sur l'histoire de l'université. En tant qu'institution publique, les archives de l'université peuvent être utilisées par toute personne intéressée.

 

Depuis 2004, l'Uniseum, le musée de l'université, est également relié aux archives. Selon le concept « Emerveiller - Rechercher - Enseigner », la visiteuse ou le visiteur peut découvrir les travaux de recherche et l'enseignement de l'université depuis ses débuts au 15ème siècle jusqu'à aujourd'hui. En plus de l'exposition permanente, l'Uniseum possède de nombreuses collections issues de la recherche et de l'enseignement et qui ne sont pas exposées.